Uvéite de l’adulte

Uvéite de l’adulte

Définition

Le terme Uvéite désigne une inflammation à l’intérieur de l’oeil.

Selon la partie de l’oeil atteinte on parle : d’uvéite antérieure (lorsque seule la partie avant de l’oeil est touchée), d’uvéite postérieure (lorsque seule la partie arrière de l’oeil est touchée), d’uvéite intermédiaire (lorsque l’inflammation se situe entre les parties avant et arrière de l’oeil) et enfin de Panuvéite (lorsque tous les segments de l’oeil sont atteints).

Les symptômes de l’uvéite

Dans les uvéites antérieures, l’oeil est rouge, douloureux, accompagné d’une baisse de vision et d’une intolérance aux lumières vives.

Dans les uvéites intermédiaires et postérieures, l’oeil est souvent blanc ou peu rouge, indolore, en revanche il existe une baisse de vision importante avec la sensation d’un voile sur la vision accompagné de mouches volantes.

Causes

Une Uvéite peut être l’expression d’une infection microbienne (bactérie, parasite, virus, champignon) soit de l’oeil, soit de tout l’organisme ; ou d’une maladie inflammatoire (limitée à l’oeil ou touchant d’autres organes du corps humain).

Afin de rechercher l’origine de l’uvéite, un bilan de médecine est nécessaire et comporte des prises de sang, des radiographies voir un scanner ou une IRM. Dans certains cas, il est aussi nécessaire de réaliser des ponctions de l’oeil atteint. Dans environ 20% des cas, le bilan ne permet pas de trouver une cause à l’uvéite.

Traitements

Différentes modalités thérapeutiques sont possibles selon le type et la cause de l’uvéite.

Dans tous les cas il faut un traitement anti-inflammatoire, la cortisone est le plus souvent employée car elle est puissante et vite efficace. On la prescrit souvent sous forme de collyres, parfois d’injection péri-oculaire, ou bien en comprimé par voie orale (nécessitant alors un régime et d’autres médicaments). Lorsqu’on envisage un long traitement par cortisone orale, on y ajoute des immunosuppresseurs.

En cas d’uvéite infectieuse, un traitement adapté au germe retrouvé est prescrit. Enfin, un collyre pour dilater la pupille est souvent prescrit au début du traitement, il est responsable d’un flou visuel.

Evolution

Selon la cause,  l’uvéite peut réapparaître après avoir été guérie (uvéite récidivante) ou bien nécessiter la poursuite du traitement pendant plusieurs mois (uvéite chronique). Dans les cas sévères l’uvéite peut faire baisser la vision de façon importante et définitive.