Le glaucome congénital

Le glaucome congénital

Le glaucome congénital est une augmentation de la pression du liquide intraoculaire entrainant une compression des vaisseaux du nerf optique et de ce fait une ischémie, c’est-à-dire une non-perfusion de la tête du nerf optique aboutissant à une cécité.

Le glaucome congénital est de ce fait une urgence !
Le diagnostic est posé sur un œil trop grand (mégalocornée), une opacification de la cornée (œdème), une photophobie (sensibilité à la lumière), un larmoiement et un blépharospasme (fermeture des paupières, gênées par la lumière).
Le traitement est résolument chirurgical.
Il nécessité parfois plusieurs temps opératoires.
Il est parfois complété d’un traitement médical.

Très souvent l’enfant a une anomalie réfractive associée et devra porter une correction optique et traiter une éventuelle amblyopie (non usage d’un œil, ou usage insuffisant). Le glaucome congénital peut être uni ou bilatéral et parfois s’inscrire dans une maladie générale ou syndromique.